Un salon de coiffure pour reprendre confiance en soi après une chimio

chute-de-cheveux-apres-chimio
Share on Facebook
Share on Twitter
Share on pinterest

Chaque année, près de 60.000 nouveaux cas de cancer sont enregistrés en Belgique. Une fois le diagnostic établi, s’ensuit alors un long parcours du combattant pour le patient. Chacun son chemin, mais pour tous le quotidien est rythmé par les visites à l’hôpital, la peur, la maladie, les soins et le questionnement. Heureusement, pour ensoleiller ce paysage souvent sombre, les personnes touchées par la maladie peuvent compter sur l’appui de différentes associations qui luttent contre le cancer et accompagnent les patients durant leur traitement. Parmi celles-ci, un projet pilote novateur a vu le jour : La Vie-là.

A l’initiative du Dr Anne-Pascale Shillings, sénologue à la clinique St-Pierre, La Vie-là est une maison de ressourcement ouverte à tous les patients de la clinique St-Pierre d’ Ottignies atteints d’un cancer. Elle y offre depuis septembre 2013 une prise en charge globale du patient durant toute la durée du traitement et pendant l’année qui suit celui-ci. Selon le principe de la médecine intégrative, les bénévoles de La Vie-là aident les patients à supporter les traitements et surtout leur permettent de se ressourcer en leur donnant tout les outils nécessaires pour redémarrer une seconde vie.

Ateliers La Vie-là

La Vie-là nous ouvre ses portes

Une fois les portes de la maison franchies, ce n’est plus l’atmosphère froide de l’hôpital qui règne mais bien le sourire et la joie de vivre des bénévoles. À travers les étages se mêlent les éclats de rire des patients. Dans le jardin, on y découvre un groupe de femmes qui suivent un cours de méditation pendant que d’autres discutent simplement autour d’un café. Au détour d’un couloir, on peut apercevoir des bénévoles qui fournissent des soins aux patients: massages, maquillages permanents et poses de perruques. Pris dans cette effervescence quotidienne, on en oublierait même les ateliers d’écriture, de peinture, d’origami et de nutrition qui se déroulent chaque jour dans la salle commune.

En peu de mots, une maison remplie de personnes touchées de plein fouet par la maladie mais qui respire la vie !

Un salon de coiffure pour reprendre confiance en soi

Valérie

Parmi le large éventail d’activités proposé par La Vie-là, la coiffeuse Valérie aide les femmes à passer le cap difficile de la perte de cheveu provoquée par la chimiothérapie. « Nos cheveux sont notre parure. Lorsque l’on perd ses cheveux, on perd une part de sa féminité et donc forcément cela a un impact sur notre confiance en soi » confie Valérie. « Se rendre dans un salon de coiffure n’est pas toujours facile pour ces femmes. Elles n’ont plus de cheveux, elles remarquent que les autres clientes arborent de magnifiques chevelures, … et puis il y a le regard des autres. »

C’est pour ces différentes raisons que Valérie conseille, prend soin, coupe et colore les cheveux des patientes de La Vie-là depuis bientôt un an. Car après une chimio, le cheveu repousse généralement très fin et souvent crépu. De plus, le port de la perruque et du foulard à tendance à déshydrater le cuir chevelu, empêchant ainsi le bulbe du cheveu de se fortifier. « Je conseille aux patientes de se masser avec de l’huile d’amande douce pour bien hydrater le cuir chevelu et faire circuler le sang » explique Valérie. « Ensuite je conseille Alline Procap. Car après une chimio les femmes souffrent de nombreuses carences nutritionnelles. Alline apporte tous les nutriments indispensables à leurs cheveux. En plus grâce à la kératine, le cheveu est nourrit en profondeur et pousse donc plus vite, plus fort et plus épais » conclut-elle.

chute de cheveux - Alline Procap - haaruitval

 

La Vie-là

Rue du roi chevalier, n°3

1340 Ottignies – LLN

http://www.lavielaottignies.org