Qu'est-ce que la calvitie ?

L’alopécie est l’absence partielle ou totale de cheveux et de poils dans les zones du corps où ils poussent normalement. Elle peut se limiter au cuir chevelu ou toucher tout le corps, et peut être temporaire ou permanente. Bien que tout le monde peut perdre des cheveux, ce sont plus souvent les hommes1 qui sont touchés par ce phénomène.

Mais ils ne sont pas tous sujets à cette sensibilité. Ce qui explique pourquoi certains individus ne sont jamais concernés par cette manifestation.

Quelles sont les causes les plus fréquentes de la chute de cheveux chez les hommes ?

L’alopécie (calvitie) peut être le résultat de l’hérédité, de changements hormonaux ou d’une partie normale du vieillissement, par exemple.

Génétique : Les antécédents familiaux de perte de cheveux sont le principal facteur de la raréfaction des cheveux, en particulier pour la calvitie masculine2

Hormonal : Les cellules du cuir chevelu des hommes génétiquement prédisposés ont une réaction exacerbée à la forme active de la testostérone, la dihydrotestostérone, qui provoque un rétrécissement des follicules et finit par arrêter la pousse des cheveux. C’est ce que l’on appelle l’alopécie androgénétique, la forme d’alopécie la plus fréquemment rencontrée chez l’homme3

Événements stressants : Qu’il soit causé par un stress émotionnel ou physique, un choc peut déclencher la perte des cheveux. Parmi les exemples de tels événements déclencheurs, citons une intervention chirurgicale ou un décès dans la famille4

Une mauvaise alimentation : Les vitamines et les oligo-éléments sont essentiels au cycle du follicule pileux et maintiennent l’homéostasie en tant que cofacteurs d’enzymes, hormones, antioxydants et immunomodulateurs5

Les types de calvitie

Plusieurs types de calvitie peuvent se manifester chez les hommes. Parmi toutes celles existantes, on note la présence de :

  • L’alopécie androgénétique héréditaire : appelée également calvitie masculine, est la forme la plus fréquente causée par une sensibilité génétique aux hormones masculines. L’amincissement progressif de la zone capillaire évolue selon un schéma bien défini qui commence dans la région temporale et s’étend jusqu’au sommet de la tête. Cette alopécie touche les hommes à mesure qu’ils vieillissent6
  • L’alopécie aigüe : elle est due à un stress important, un traitement médical, une carence alimentaire, une maladie ou autre. Ce type d’alopécie entraine une perte rapide et importante des cheveux7
  • L’alopécie congénitale : elle est assez rare et se traduit par une anomalie de la composition du cheveu ou l’absence de racines8
  • L’alopécie localisée : elle peut être causée par une brulure, une tumeur, de la radiothérapie ou encore une pelade. Elle est localisée et réversible9

Comment la déceler ?

Quelques signes extérieurs peuvent nous mettre sur la bonne voie. Les symptômes avant-coureurs d’une calvitie sont multiples et se distinguent notamment avec le front qui se dégarnit progressivement, du dessus des tempes jusqu’au sommet du crâne.

D’autres indices peuvent également nous mettre sur la piste :

  • Inégalité de la longueur des cheveux lors de la pousse
  • Un cuir chevelu visible, avec sensation de picotements ou de démangeaisons
  • Changement de la nature des cheveux, devenant plus gras, plus ternes ou plus fins
  • Une pousse de cheveux plutôt lente
  • Présence de cheveux sur l’oreiller au réveil, ou entre les doigts en faisant passer la main entre les cheveux

Que faire pour avoir des cheveux plus résistants et plus denses ?

Pour mettre toutes les chances de son côté, prendre 1 comprimé par jour du complément alimentaire Alline proMENl’anti-chute10 cheveux spécialement conçu pour les hommes, peut vous aider dans cette démarche. Son efficacité est cliniquement prouvée11 :

 

100% des hommes ont moins de perte de cheveux.

100% des hommes ont des cheveux plus brillants.

92% des hommes ont des cheveux plus résistants.

Sans effets secondaires.

 

Envie d’en savoir plus ? Cliquez ici.

Gan DCC, Sinclair RD. Prevalence of Male and Female Pattern Hair Loss in Maryborough. J Investig Dermatol Symp Proc. 2005;10(3):184-189. doi:10.1111/j.1087-0024.2005.10102.x
Hagenaars SP, Hill WD, Harris SE, et al. Genetic prediction of male pattern baldness. PLoS Genet. 2017;13(2):e1006594-e1006594. doi:10.1371/journal.pgen.1006594
Paus R, Cotsarelis G. The Biology of Hair Follicles. N Engl J Med. 1999;341(7):491-497. doi:10.1056/NEJM199908123410706
https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/hair-loss/symptoms-causes/syc-20372926.
Hosking A-M, Juhasz M, Atanaskova Mesinkovska N. Complementary and Alternative Treatments for Alopecia: A Comprehensive Review. Skin Appendage Disord. 2019;5(2):72-89. doi:10.1159/000492035
Norwood O. Male pattern baldness: Classification and incidence. South med J. November 1975:1359-1365.
http://pourmescheveux.com/Calvitie : quel traitement anti-chute faut-il choisir?
Les différents types d’alopécie – www.lecentreducheveu.be.
Perte de cheveux chez l’homme à Genève – Centre Dermtologie Cornavin. https://www.dermatologiegeneve.ch/renseignez-vous-sur-votre-maladie/alopecie-androgenetique-masculine/.
10 Le cheveu de Vénus contribue à ralentir la chute des cheveux.
11 Nobile V1, Dossena M2 (2021). Double blind, randomized, placebo-controlled assessment of the efficacy of a food supplement in reducing hair loss in male subjects [Manuscript in preparation].1 Complife Italia Srl, San Martino Siccomario (PV), Italy.2 Department of Biology and Biotechnology «Lazzaro Spallanzani», University of Pavia, Italy.